15€ + frais de port

À Monsieur le journaliste de télévision locale,
(je ne vais pas citer ton nom, ça te ferait de la pub, et puis t’as des clones, j’en ai déjà rencontré)

On est passé dans ta région avec un chouette spectacle et t’es arrivé à peine 2 minutes avant qu’on monte sur scène pour nous interviewer et nous demander l’autorisation de filmer. On a été très content de te voir et de te raconter tout le spectacle en quelques phrases parce que tu n’avais pas le temps de rester jusqu’à la fin. On t’as donné nos noms, on a répondu à tes questions parfois étranges et on t’as indiqué le meilleur endroit pour poser ta caméra. On t’as juste demandé de ne pas trop faire de bruit, de ne pas allumer la lumière et de nous envoyer le lien vers ton reportage une fois publié. Et c’est ce que tu as fait, il y a quelques jours. Un reportage ma foi fort sympathique, qui présente bien notre travail, en 3 minutes, dans votre journal télévisé local, entre un sujet sur les services hospitaliers de la région et une annonce pour un emploi d’agent de sécurité dans le gros centre commercial du département. On a pu aussi se rendre compte que t’es finalement resté jusqu’au bout et on se dit donc que t’as peut-être accroché à notre histoire.

Puis je t’ai écris, pour voir s’il était possible que tu nous envoies une copie du reportage. De manière candide et même un peu paternaliste, tu me proposes alors de commander le DVD de votre journal pour 15€ + frais de port pour que je puisse “ripper” ensuite l’extrait qui nous concerne et l’utiliser pour notre promo. Comme je n’utilise plus les DVD depuis longtemps et que je trouve ça un peu cher pour 27 minutes de JT dont je me fous royalement, je te (re-)demande gentillement si ce n’est pas possible que tu m’envoies juste l’extrait qui nous concerne par internet. Vu que vous streamez déjà ce programme depuis votre site, un petit lien direct vers le fichier source ne devrait pas coûter un bras. Mais non, tu me dis que ton patron risque de nous réclamer 50 à 80€ pour ce travail et que 15€ c’est pas cher payé et que vous devez bien vivre et que c’est bien normal qu’on paye pour notre promo.

Je ne te l’ai pas dit dans mon mail de réponse, mais là, tu m’as un petit peu énervé. Je ne vais pas te menacer avec les droits d’auteurs, droits à l’image, droits voisins et droits de diffusions parce que dans notre accord verbal, tu ne nous as jamais mentionné la vente de DVD ni la diffusion hors frontière départementale. C’est pas mon genre. Je ne vais pas non plus t’ennuyer avec un correctif sur mon nom de famille que tu as allègrement confondu et donc inventé. Je ne vais pas en plus te dire qu’on a déjà une vidéo de promo que t’aurais pu regarder avant de venir, ça t’aurait éviter de poser des drôles de questions et que ce qu’on compte faire avec ton reportage s’appelle une revue de presse, où on cite ton nom et celui de ton employeur et donc, ça te fait un peu ta promo aussi. Non, je suis énervé. Ça me ferait écrire des choses pas gentilles. Et à quoi bon.

J’ai mieux, plus joyeux et plus utile pour tous les autres projets de spectacles, festivals ou foire aux flammekueches dont tu vas te servir pour remplir ton journal. Je vais simplement expliquer publiquement comment on fait pour télécharger toutes les vidéos de ton site, en haute définition, gratuitement, juste en contournant ton petit “cryptage anti-téléchargement”.

Tu vois, lire du code, faire de l’audit de site web, et passer par dessus des barrières, ça me détend. Et j’avais besoin de passer mes nerfs. En plus, je suis du genre à partager ce que je fais, surtout si ça peut servir à d’autres. C’est bête, tu vas me dire. Tout ça pour 15€ + frais de port.

Bah oui mec, mais il y a des choses qui n’ont pas de prix.

Published by

Julien Deswaef

Software Artist | Experience Designer | Interface Developer