15€ + frais de port

À Monsieur le journaliste de télévision locale,
(je ne vais pas citer ton nom, ça te ferait de la pub, et puis t’as des clones, j’en ai déjà rencontré)

On est passé dans ta région avec un chouette spectacle et t’es arrivé à peine 2 minutes avant qu’on monte sur scène pour nous interviewer et nous demander l’autorisation de filmer. On a été très content de te voir et de te raconter tout le spectacle en quelques phrases parce que tu n’avais pas le temps de rester jusqu’à la fin. On t’as donné nos noms, on a répondu à tes questions parfois étranges et on t’as indiqué le meilleur endroit pour poser ta caméra. On t’as juste demandé de ne pas trop faire de bruit, de ne pas allumer la lumière et de nous envoyer le lien vers ton reportage une fois publié. Et c’est ce que tu as fait, il y a quelques jours. Un reportage ma foi fort sympathique, qui présente bien notre travail, en 3 minutes, dans votre journal télévisé local, entre un sujet sur les services hospitaliers de la région et une annonce pour un emploi d’agent de sécurité dans le gros centre commercial du département. On a pu aussi se rendre compte que t’es finalement resté jusqu’au bout et on se dit donc que t’as peut-être accroché à notre histoire.

Puis je t’ai écris, pour voir s’il était possible que tu nous envoies une copie du reportage. De manière candide et même un peu paternaliste, tu me proposes alors de commander le DVD de votre journal pour 15€ + frais de port pour que je puisse “ripper” ensuite l’extrait qui nous concerne et l’utiliser pour notre promo. Comme je n’utilise plus les DVD depuis longtemps et que je trouve ça un peu cher pour 27 minutes de JT dont je me fous royalement, je te (re-)demande gentillement si ce n’est pas possible que tu m’envoies juste l’extrait qui nous concerne par internet. Vu que vous streamez déjà ce programme depuis votre site, un petit lien direct vers le fichier source ne devrait pas coûter un bras. Mais non, tu me dis que ton patron risque de nous réclamer 50 à 80€ pour ce travail et que 15€ c’est pas cher payé et que vous devez bien vivre et que c’est bien normal qu’on paye pour notre promo.

Je ne te l’ai pas dit dans mon mail de réponse, mais là, tu m’as un petit peu énervé. Je ne vais pas te menacer avec les droits d’auteurs, droits à l’image, droits voisins et droits de diffusions parce que dans notre accord verbal, tu ne nous as jamais mentionné la vente de DVD ni la diffusion hors frontière départementale. C’est pas mon genre. Je ne vais pas non plus t’ennuyer avec un correctif sur mon nom de famille que tu as allègrement confondu et donc inventé. Je ne vais pas en plus te dire qu’on a déjà une vidéo de promo que t’aurais pu regarder avant de venir, ça t’aurait éviter de poser des drôles de questions et que ce qu’on compte faire avec ton reportage s’appelle une revue de presse, où on cite ton nom et celui de ton employeur et donc, ça te fait un peu ta promo aussi. Non, je suis énervé. Ça me ferait écrire des choses pas gentilles. Et à quoi bon.

J’ai mieux, plus joyeux et plus utile pour tous les autres projets de spectacles, festivals ou foire aux flammekueches dont tu vas te servir pour remplir ton journal. Je vais simplement expliquer publiquement comment on fait pour télécharger toutes les vidéos de ton site, en haute définition, gratuitement, juste en contournant ton petit “cryptage anti-téléchargement”.

Tu vois, lire du code, faire de l’audit de site web, et passer par dessus des barrières, ça me détend. Et j’avais besoin de passer mes nerfs. En plus, je suis du genre à partager ce que je fais, surtout si ça peut servir à d’autres. C’est bête, tu vas me dire. Tout ça pour 15€ + frais de port.

Bah oui mec, mais il y a des choses qui n’ont pas de prix.

L’hexagone algérien #CoverTuesday

Reprise de l’Hexagone de Renaud par Baaziz.

[…] Annaya el youm je m’en fous (« Moi aujourd’hui je m’en fous »). […] Il y parle de la situation quasiment militaire en Algérie (« dans tous les coins il y a un barrage militaire »), de la jeunesse et du malaise quotidien qu’ils vivent, de la situation de la femme algérienne réduite à une éternelle mineure…

Vincent Gallez & Tristan Locus.

Le statut de l’objet dans une seule photographie

Titre pompeux et prétentieux pour cet article qui est loin d’analyser le satut de l’objet dans la photographie. Pour une analyse de ce type, je m’en remettrais plutôt à cet excellent blog: l’atelier des icônes, mais je m’éloigne.

Ce qui me fascine dans cett vidéo de présentation, c’est à quel point les outils de manipulation d’image deviennent simple d’utilisation et “intelligent”. Sans aucun doute, la manipulation de la photographie est aussi vieille que le photo elle-même. Mais a-t-on encore autre chose aujourd’hui qu’une image manipul(ée/ante)?

source video.

Monsieur Jadot, on ne joue pas avec la nourriture!

Aujourd’hui, avec les Internets, on ne peut plus dire qu’on n’avait pas accès à l’information. Ton discours peut être validé, discuté, contre-balancé, dénoncé par n’importe qui et n’importe où. Quelle chance pour le débat, l’ouverture et le développement des connaissances et des pratiques.

Alors quand SOS Faim commande une étude sur l’implication des banques belges dans la spéculation sur les produits agricoles, nous voilà avec une source d’information non négligeable et des outils pour poser ses choix.

Je découvre ainsi que mon banquier, Monsieur Jadot, est un des plus mal élevé de sa classe. Je lui ai donc envoyé un courrier (et je vous encourage à faire de même). Dommage qu’on ne puisse pas écrire à sa mère.

Votre banque joue-t-elle avec la nourriture?.

Schnail Mail : le vrai courrier gratuit à vie!

Présentation de la dernière startup: Schnail Mail.

schnail-mail-1

Connaître le Schnail, c’est aimer le Schnail.

Est-ce que cela vous plairait d’envoyer du courrier gratuitement à vie?

À partir d’aujourd’hui, vous pouvez faire cela grâce à Schnail Mail.

Utilisez Schnail Mail pour envoyer autant de lettres ou de cartes postales que vous voulez. Totalement sans frais. À vie.

schnail-mail-2

Envoie du vrai courrier, gratuitement, à vie.

N’est-ce pas une excellente nouvelle? Qui serait intéressé par ce service?

Si vous êtes intéressé et que vous voudriez utiliser Schnail Mail, merci de nous le faire savoir en cliquant sur le bouton ci-dessous pour envoyer un tweet.

Bon, je dois néanmoins vous informer qu’il y a un petit avertissement :

Nous ouvrons votre courrier.

Et nous le lisons.

schnail-mail-3

Micro avertissement: nous lisons effectivement votre courrier.

Mais nous faisons ceci dans le seul but de pouvoir aider votre correspondant avec des offres et des produits dont il pourrait être intéressé.

schnail-mail-4

Nous voulons seulement aider.

(Nous gardons aussi une copie de chaque lettre que vous envoyez comme ça nous pouvons créer des profils de vous et vos amis et ainsi vous aider en vous envoyant des meilleures offres au fil du temps. C’est comme si nous étions cet ami invisible dont vous ne vous doutiez pas de son existence.)

Ensuite, nous refermons l’enveloppe et l’envoyons à son destinataire.

schnail-mail-5

Tout bien refermé, comme si nous n’avions jamais été là.

Nous espérons que vous êtes toujours autant intéressé par Schnail Mail qu’il y a quelques instants. Pourquoi ne pas nous le faire savoir en cliquant sur le bouton approprié ci-dessous pour nous dire comment vous utiliseriez Schnail Mail :

Attendez une minute, vous avez changé d’avis? Mais je ne comprends pas pourquoi.

C’est à peu près comme ça que Gmail fonctionne.

Vous utilisez bien Gmail, non?

schnail-mail-6

Pourquoi vous en prendre au Schnail? Nous sommes comme Gmail, mais pour le vrai courrier.

Seulement avec Gmail, Google ne fait pas que lire vos mails et créer un profil sur vous. Ils prennent aussi toutes les autres informations que vous leur donnez via une pléthore de services et d’appareils: e.g., Google Drive (tous vos fichiers), Google+ (vos amis et familles, vos activités,…), Google Now, Google Maps, etc. (où vous êtes passé, où vous vous trouvez, avec qui, où vous comptez aller demain,…), etc. etc.

Et cela ne s’arrête pas là non plus. Il vous vendent aussi du matériel pas cher (téléphone Android, tablettes, Chromebooks) pour vous faciliter encore plus l’inscription à leurs services.

En fait, ils s’aventurent même aujourd’hui à fournir de l’accès à Internet. Si votre identifiant de connexion à Internet est aussi votre identifiant Google, ils peuvent capturer et analyser toute votre activité en ligne, peu importe l’appareil que vous utilisez.

Assurément, Schnail Mail n’est pas près d’être aussi intrusif?

Qu’en dites vous?

Prêt à donner un peu d’amour à Schnail Mail?

Traduction et adaptation par Julien Deswaef de l’article de Aral Balkan — Schnail Mail: free real mail for life! sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 2.0 UK: England & Wales