#drawings by Katrin Gattinger @ Rosa Brux

SAMSUNG

Katrin Gattinger was in residency in Rosa Brux which ended with an exhibition (29/11/2013, Brussels) displaying a group of drawing apparatuses that the public was invited to activate.

En parallèle de la présentation des dessins produits lors de cette résidence, elle présentera, dès 20h30, un ensemble de dispositifs à dessin que le public est invité à activer.

SAMSUNG

SAMSUNG

Katrin Gattinger

ROSA-BRUX-Katrin_Gattinger

Rosa Brux

Teaser: Timelapse “Dessin au kicker”

Dans la série “Comment ne pas dessiner“, voici un “teaser” de mon dernier projet: “Dessin au kicker”. Cette vidéo est un enregistrement, à raison d’une image toutes les secondes, de la mise en place de cette performance. Le projet sera mis en ligne sur ce blog un peu plus tard. C’était juste pour vous mettre l’eau à la bouche. À regarder en jouant ce morceau de fado, dont j’aurais bien aimé en faire la bande son, s’il n’y avait cette récurrente question du droit de l’auteur.
(Donc, dans l’ordre, cliquer sur “play” dans le lecteur audio ci-dessous, puis “play” dans le lecteur vidéo ci-dessus.)

PS: Merci à Jérôme pour le timelapse.

Stick shift #drawing 2013-03-24

Après quelques essais infructueux, voici enfin un enregistrement video d’un dessin au changement de vitesse.

Mon projet, au départ, impliquait trois webcams. Mais bizarrement, alors que tout fonctionne sur mon bureau, une fois installé dans la voiture, une des webcams refusait systématiquement d’enregistrer les images (les mystères du code). Évidemment, c’est moins pratique de débuguer dans la voiture.

Surprise également au montage de se rendre compte que le son est une minute plus court que la vidéo. Les petites imperfections entendues sont en fait des sauts de données. Ce qui fait qu’au fur et à mesure le son se désynchronise de l’image.

La vidéo, elle-même, d’une qualité plutôt brute est principalement due au matériel employé. Les webcams, achetées sur ebay pour moins de 10 euros sont d’un âge avancé.

Tout ceci est monté sans retouche. Collé dans Kdenlive et exporté. C’est brut, c’est imparfait, comme le processus qu’il tente d’enregistrer.

2013-03-16-0555

2013-03-16-0556

2013-03-16-0562

Stick shift #drawing

Ou dessin au levier de vitesse.

2013-02-28-0528

Poursuivant ma recherche sur comment ne pas dessiner, voici mon dernier “outil”, une expérience montée en quelques minutes avec une voiture, une tige en alu, un serre-joint, du carton, deux pinces à papier, quelques élastiques et un crayon.

2013-02-28-0529

Ci-dessous, un exemple de production et son détail. Veuillez excuser la piètre qualité de la photo. Je n’ai pas d’appareil convenable sous la main. Ce qui m’empêche également de partager le produit des précédentes expériences.

2013-02-28-0536

2013-02-28-0537

Comment ne pas dessiner

Depuis 1 an et demi, je suis les cours de dessin de Patrick Pouillard à l’Académie de Saint-Gilles. L’an dernier, je me suis focalisé sur le travail du corps avec quelques expérimentations de support et de technique.

Cette année, j’avais envie de me mettre une “main dans le dos” (expression que je retiens d’un autre professeur ès dessins) et voir jusqu’où je pouvais pousser le processus ou le concept de dessiner. J’ai commencé par faire des pliages parce que si le dessin est une trace, le pli semble être la technique la plus simple pour changer la mémoire d’une feuille de papier. Pour finir par faire une série d’enveloppes (façon origami), couplées à du papier carbone, qui enregistrent les manipulations du courrier par la poste. Si vous suivez ce blog, vous en aurez vu passer quelques exemples.

Les lettres ayant pratiquement fait le tour de la terre autant que de mon esprit, il me faut développer d’autres méthodes pour ne pas dessiner et entamer ce deuxième semestre académique avec de nouveaux outils. J’ai bien quelques idées de machine à dessiner dont je pourrais m’inspirer. En attendant, avec l’aide involontaire d’une célèbre multi-nationale, voici une première proposition (voir photos). Je vous laisse imaginer ce que ça peut produire ou comment l’utiliser. Si à ce propos, vous vouliez partager des idées, la boîte de commentaire en dessous de ce message est là pour ça.

Pour les amoureux des chiffres, il faut 260 crayons ikea pour recouvrir un boule de 5cm de diamètre.

Lettres du triangle d’or

Laurence est partie en voyage.

Avant son départ, je lui ai remis deux séries de 7 enveloppes préparées, qu’elle s’est amusée à poster à chaque étape de son périple à travers le Cambodge, Laos et Vietnam (techniquement pas vraiment le triangle d’or, mais ça faisait un beau titre).

Un peu comme Amélie Poulain et son nain de jardin, elle m’a fait la surprise de prendre une photo de chaque endroit d’où une enveloppe a été postée. Juste magnifique.

À l’heure où j’écris ces lignes, toutes les lettres ne sont encore arrivées. Voilà l’excitation de l’attente encore décuplée.

Crowdsourcing postal drawings.

Some of you were asking me questions about my postal drawing experiment and wanted to participate in this project.

The idea is to “make” drawings with the help of the postal service. By folding a piece of white paper with a carbon paper attached to it into a normalized enveloppe using origami instructions (no glue), then posting it by mail.The letter is then processed by the mail service (and its machines) which leaves marks on the paper thanks to the carbon. When the letter arrives at destination (my home), I can unfold it and, if I have any luck, see a beautiful unique abstract drawing.

So here are simple instructions to help me with this:
You will need:

  • a sheet of white paper (A4 or lettersized)
  • a sheet of carbon paper (ideally same size as the sheet of white paper, but not mandatory)
  • a stamp
  • a pen

1. Folding the enveloppe

Follow the instructions in the video below to fold the sheet of white paper (don’t fold the carbon paper yet). This design should be straight forward. There is no real measures to follow, so all your letters will be slighly different and unique.

If you are not satisfied with this design or wish to try a different one, you can find some more by following these bookmarks. Though be careful to choose a design that will be accepted by the postal service. It’s worth knowing that sending non normalized letters usually ends up in higher costs.

2. Writing the adress

Since all we want is the drawing made by the postal service, we should write down at this point anything we feel necessary on the enveloppe before adding the carbon paper. So write my address on the front (see picture below)
And add your address on the back (so at least I know who sended it)
If you still want to write stuff on the enveloppe, now is the time.

3. Adding carbon paper

Unfold the enveloppe completely. Put the carbon paper inside (carbon facing down) and gently fold everything back into an enveloppe.

4. Post it!

Add the stamp and post it!

I promise that if I get letters from you, I will send you back one too (so be sure to write down your address). I also promise to scan and post on this blog the best ones I get.

Can’t wait to see your letters in my mailbox.

Dessins postaux (fin série #1)

Fin de la première série de dessins réalisés par service postal.

Commencée le 6/11/2012, une série de 7 enveloppes ont été envoyées et traitées par la poste belge. Ci-dessous, vous trouverez les 4 derniers résultats bruts de scanner (les 3 premiers sont ).

Rappel du principe: pliage d’une feuille de dessin et d’un papier carbone afin d’obtenir une enveloppe normalisée et fermée (sans collage, façon origami). Ajout d’un timbre et d’une adresse. Le processus de transport du courrier par la poste produit le marquage du papier.

J’attends une autre série de 7 en provenance de France. Une autre devrait partir de Nouvelle Zélande début du mois prochain.

Avis: Je suis à la recherche de papier carbone en quantité (et si vous avez d’autres couleurs que le noir, je serais comblé) et de voyageurs intrépides qui seraient prêt à faire un tour au bureau de poste local de leur prochaine destination exotique…