Les poubelles d’aujourd’hui seront les richesses de demain

À Fort Bragg, en Californie, les habitants ont balancé leurs ordures sur la plage jusqu’en 1967, y boutant régulièrement le feu afin de faire réduire la montagne de détritus. Lorsque le gouvernement local fît fermer le site, s’en suivit divers programmes de nettoyage pour tenter de réparer les dégâts. Puis pendant des dizaines d’années, la mer a fait son travail.

Beach of glass... on Glass Beach

Aujourd’hui, cette plage s’appelle Glass Beach et est devenue une attraction touristique. Elle fait partie des parcs nationaux américains et il est interdit de ramasser les galets de verre pour les emporter avec soi.

Glass Beach, Fort Bragg

Je ne sais pas vous, mais je me sens bizarre suite à cette découverte. Je savais déjà que les touristes étaient des animaux étranges et aussi que pour “la nature”, tout n’est qu’une question de temps.

Peut-être même qu’on pourrait gagner du temps, comme dans le projet ci-dessous:

Et le lien vers une autre vidéo un peu plus longue (10′) qui en explique la genèse.

Steph.