No Diggity #CoverTuesday

Out of the million bedroom musicians that record themselves on Youtube, some do stand out because of a “je ne sais quoi”, maybe in their voice or interpretation. The settings are always the same; a nothing special bedroom, an electric piano or a guitar and a fancy microphone. But Lukas Siemoneit did capture something here with this version of a mega hit by Blackstreet.

I love Rock’n Roll

Oui, c’est une reprise. Non, je ne savais pas non plus avant de le lire ici. Quelle pêche ce morceau. Que celui ou celle qui n’a jamais dansé là-dessus me jette ses premiers chaussons. Mais le pire effectivement est d’apprendre que ce morceau aurait pu complètement passer à la trappe de l’histoire des pogos si on en était resté à sa version originale par les Arrows.

Je ne sais dire si à l’époque (1975) ça a eu un quelconque succès ou si mes oreilles sont tellement habituées à la version de Joan Jett & the Blackhearts. Mon dieu que cet original me semble mou et fade. Comme dirait André: “On l’a échappé belle”.

Waio Manman

Sages comme des sauvages − Ava Carrère et Ismaël Colombani − reprennent les tubes de Alain Péters, grand poète et chanteur réunionnais (les paroles ici sont donc en créole).

Je ne peux que recommander de voir Sages comme des sauvages en concert, comme c’était par exemple le cas hier soir au Chaff. Il insufflent un esprit dans chacun de leur morceau qui donne à la fois envie de danser et de les écouter en silence.

sagecommedessauvages

(video)